Un Palais d’Épines et de Roses – Sarah.J.Maas

Un Palais d’Épine et de Roses – Sarah.J.Maas

La découverte.

Je connaissais le genre de la Fantasy depuis bien longtemps, j’ai été très jeunes attirée par ces histoires de fées, ces contes pour enfants. Pourtant, c’est un genre que j’avais totalement délaissé en grandissant. J’y suis revenue, et je dois bien admettre que c’est à cause de cette série. Je me suis laissée entraînée dans la spirale infernale de la Fantasy, et j’ai bien peur de ne plus en sortir.

Ce livre, c’est l’histoire d’une jeune fille, Feyre. On peut le dire, elle n’a pas une vie facile : sa mère est morte quand elle était très jeune, son père, ancien bourgeois, à perdu toute sa fortune dans des mauvaises transactions. Feyre est jeune mais elle doit assumer sa famille (son père, sa grande soeur et sa petite soeur). Alors Feyre châsse pour survivre. Un jour elle tue la mauvaise proie, un loup géant qui s’avère être un soldat Fae. Les lois sont rudes, un seigneur Fae vient la chercher : elle doit se résoudre à le suivre de l’autre côté de la barrière ou mourir.

Ce que j’ai apprécié dans ce tome 1 de cette célèbre série c’est le potentiel que l’auteure amène à travers les pages. On a une intrigue plutôt bien développée qui se joue sur le tome 1 avec le personne d’Amarantha et d’autres intrigues qui viennent s’enrouler autour qui, on le comprend, vont se jouer sur plusieurs tomes (notamment avec le personnage de Rhysand et le roi d’Hybern). Finalement on sort de ce roman content de l’histoire mais avec l’envie pressante de lire le deuxième tome.

C’est avec beaucoup de recul que j’écris cette partie (j’ai lu les autres tomes) et donc je peux dire sans hésiter que ce tome est loin d’être le meilleur de la série mais c’est une très bonne entrée dans l’univers de l’auteur. Pour autant, je dois quand même signaler que Sarah.J.Maas fait un coup de maître en nous faisant penser que certains personnages sont positifs (alors qu’on se rendra compte plus tard qu’ils étaient plus que problématiques). Je n’entrerais pas plus dans le sujet pour éviter les spoilers (je vous invite à lire la recommandation sur le deuxième tome si vous voulez en savoir plus sur ce que je pense)

Si je devais ajouter quelque chose sur ce livre, c’est la manière dont je me suis facilement identifiée aux personnages de Feyre. Je ne sais pas si c’est le cas pour vous mais cette notion de sacrifice « familial » est quelque chose qui me touche beaucoup parce que quelque chose que je pourrais sans doute faire.Ce qu’il y a de plus beau dans le personnage de Feyre, c’est qu’elle continue de croire en l’amour, elle ne peut s’empêcher d’aimer et elle veut être aimer. Si je devenais retenir un personnage de ce tome ce serait elle, son histoire et son caractère m’ont beaucoup touchés.

Si vous voulez en savoir plus sur cette série, je vous invite à lire les articles sur les prochains tomes. J’espère avoir vos avis en commentaire.

Avant de vous laisser, je me dois malheureusement de vous signaler que Sarah.J.Maas est une auteure problématique. Je ne parlerais pas de ce sujet parce que, honnêtement, je ne m’y connais pas assez mais je tenais à le porter à votre attention.

Nos liens pour les obtenir :

*En passant par nos liens vous soutenez le site et nos aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page